Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Partenariat entre le Collège de droit et l'ordre des avocats au Conseil d'État et à la Cour de cassation

Partenariat entre le Collège de droit et l'ordre des avocats au Conseil d'État et à la Cour de cassation

Collège de droit
Partenariat entre le Collège de droit et l'ordre des avocats au Conseil d'État et à la Cour de cassation
Signature du partenariat entre le Collège de droite et l'Ordre des avocats au Conseil d'Etat et à la Cour de cassation
L'université a signé le 19 octobre 2021 une convention de partenariat entre le Collège de droit et l'Ordre des Avocats au Conseil d'Etat et à la Cour de cassation

La signature a eu lieu dans les locaux de l'Ordre au Palais de Justice de Paris en présence de François MOLINIÉ, président de l'Ordre des avocats au Conseil d'État et à la Cour de cassation, de Stéphane BRACONNIER, président de l'université Paris 2 Panthéon-Assas, et de Cécile PÉRÈS, directrice du Collège de droit.

Ce partenariat a pour objet de sensibiliser les étudiants du Collège de droit aux enjeux de la justice ainsi qu’à la spécificité de la profession d’avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation.

Il s'exprimera notamment sous la forme de l'organisation au profit des étudiants de visites des locaux de l'Ordre au sein du Palais de Justice, de rencontres avec des avocats au Conseil d'État et à la Cour de cassation ainsi qu'avec des magistrats.

Les étudiants du Collège de droit auront également la possibilité d'assister à des audiences de la Cour de cassation.

Des rencontres seront par ailleurs organisées avec des secrétaires de la conférence du stage de l'Ordre afin de faire découvrir aux étudiants cet exercice particulier de plaidoirie et l'un de ces secrétaires participera chaque année au jury du concours de Plaidoyers du Collège de droit.

Diverses actions portant sur la justice ont vocation à être menées.

L'université se réjouit de ce partenariat institutionnel qui renforcera les liens du Collège de droit avec les acteurs de la justice et contribuera à son ouverture dans l'esprit de transversalité - droit privé / droit public - de la profession d'avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation.